La Pierre doit être divisée en deux parties

Ensuite, il touche l’opération de la pierre, disant que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Il dit cela parce que la pierre est divisée en deux parties principales par le magistère, savoir la partie supérieure, qui monte en haut, et en la partie inférieure, qui demeure en bas, fixe et claire. Et toutefois, ces deux parties s’accordent en vertu.

(Commentaires de la Table d’Emeraude, d’Hortulain)