Tantôt une, tantôt triple, tantôt quadruple

Les Alchimistes, en parlant de la Matière de la Pierre, l’envisageaient tantôt comme une, en se rapportant à sa composition invariable, tantôt comme triple, en se rapportant aux principes qui la formaient, tantôt ils l’appelaient quadruple, remplaçant les principes par les éléments […].
Un, c’est la Matière unique universelle. Quatre les quatre éléments. Trois : Sel, Soufre, Mercure qui sont le corps, l’esprit et l’âme.

( Théories & Symboles des Alchimistes, Albert Poisson)