Tantôt une, tantôt triple, tantôt quadruple

Les Alchimistes, en parlant de la Matière de la Pierre, l’envisageaient tantôt comme une, en se rapportant à sa composition invariable, tantôt comme triple, en se rapportant aux principes qui la formaient, tantôt ils l’appelaient quadruple, remplaçant les principes par les éléments […].
Un, c’est la Matière unique universelle. Quatre les quatre éléments. Trois : Sel, Soufre, Mercure qui sont le corps, l’esprit et l’âme.

( Théories & Symboles des Alchimistes, Albert Poisson)

Les natures

Il existe une pierre composée de quatre natures : le feu, l’air, l’eau et la terre. Le Mercure est l’élément humide de la pierre, l’autre élément est la Magnésie, qui ne se rencontre pas vulgairement.

( Lettre au roi de Naples, Arnauld de Villeneuve)

Naissance

Tout l’art d’Alchimie consiste à faire monter le feu obscur du ventre de la terre et à faire descendre celui des étoiles et du ventre de la nuit jusqu’à ce que les deux nuées densifient, s’unissent dans une Sainte Alliance. Ainsi naît un nouvel être […] un fils, un nouveau soleil que l’on désigne comme La Pierre Philosophale.

(Le Grand Œuvre Dévoilé, de F. Tojani)