Matière Première

Je suis un dragon envenimé, de vil prix et présent en tous lieux. La chose sur laquelle je me repose et qui repose sur moi se trouve en moi, en recherchant soigneusement mon eau et mon feu qui compose, qui détruit et qui rétablit. Tu extrairas de mon corps le lion vert et rouge.

(Les Douze Clefs de Philosophie, de Basile Valentin)

La Pierre a en soi les quatre éléments

 

Et comme toutes choses ont été et sont venues d’un par la méditation d’un. Il donne ici un exemple, en disant : comme toutes choses ont été et sont sorties d’un, c’est à savoir d’un globe confus ou d’une masse confuse, par la méditation, c’est-à-dire par la pensée et la création, d’un, c’est-à-dire de Dieu Tout-Puissant. Ainsi toutes choses sont nées, c’est-à-dire sont sorties, de cette chose unique, c’est-à-dire d’une masse confuse, par adaptation, c’est-à-dire par le seul commandement et miracle de Dieu. Ainsi, notre pierre est née et sortie d’une masse confuse, contenant en soi tous les éléments, laquelle a été créée de Dieu, et, par son miracle, notre pierre en est sortie et née.

(Commentaires de la Table d’Emeraude, d’Hortulain)

 

Comprendre comment les extrêmes sont réunis

Le Feu ne peut devenir Eau sans Air et la Terre ne peut devenir Air sans l’Eau. De même, il est impossible d’unir le Feu avec la Terre, l’un étant volatil, l’autre solide, sans médiateur. Donc si vous voulez accomplir ceci, vous devez unir le Feu avec son plus proche médiateur volatil, l’Air, et alors ils s’unissent immédiatement. Quand ceci est fait, il faut donner l’Eau comme médiateur entre l’Air et la Terre et alors ils s’uniront.

Ainsi, vous aurez uni le Feu avec le Terre et fixé le volatil. L’inverse est possible, alors le fixe sera volatilisé.

(La Chaîne d’Or d’Homère)

L’Eau Chaotique

L’Eau et la Terre sont la mère, le principe passif fécondé par le Père. Ces quatre, qui ne sont néanmoins que deux, à savoir le Feu et l’Eau, qui génèrent constamment l’Eau Chaotique ou Chaos primordial par l’action réciproque résultant de leurs principes internes, de qui dépendent la génération, la préservation, la destruction et la régénération de toutes choses. Ceci continuera tant que par Dieu la terre entière n’aura pas été régénérée.

(La Chaîne d’Or d’Homère)

 

L’Esprit du Monde

Après que Dieu eut divisé l’Anima, ou Esprit du monde, ou simple Chaos, en quatre éléments aux principes prédominants, il dit : « Croissez et multipliez-vous ». Les cieux et l’air sont tous deux animés par le Feu Universel, le Père, le mâle, l’opérateur agissant.

(La Chaîne d’Or d’Homère)

Toutes choses procèdent de l’Anima Mundi

Dieu créa le premier Feu invisible et le dota d’un instinct infaillible et de la capacité de se manifester par lui-même en trois principes.

Dans son premier état originel et universel, il est parfaitement invisible et immatériel, il est froid et il n’occupe aucun espace.

Dans le deuxième état, il se manifeste par le mouvement ou l’agitation dans la lumière, il est encore froid. C’est dans cet état qu’il est séparé du Chaos. Il est la lumière visible.

Dans le troisième état, il est chaleur et Feu brûlant. Il est visible et il peut quelquefois devenir matériel.

Ce sont les trois états de pouvoir de l’Esprit Universel, mais il possède encore d’autres pouvoirs parfaitement inconcevables, à savoir l’attraction et la répulsion d’une très grande puissance.

Quand Dieu créa le Feu Universel, il lui donna le pouvoir de devenir matériel. C’est ainsi qu’il devint vapeur puis humidité, eau et terre, mais qu’elle que soit la nature sous laquelle il se présente, il demeure fondamentalement le même.

(La Chaîne d’Or d’Homère)

 

Ce qu’est la Nature

La Nature comprend la totalité des créatures visibles et invisibles de l’univers. Ce que nous nommons nature est en particulier le Feu Universel ou Ame du Monde qui remplit la totalité du système de l’univers. Il est donc un Agent Universel, omniprésent et doté d’un instinct infaillible qui se manifeste lui-même dans le Feu ou la Lumière. Il est la première création de l’omnipotence divine. L’Ame du Monde ne doit pas être entendue comme âme animale mais comme la cause du principe de vie universel.

 

(La Chaîne d’Or d’Homère)

La régénération des corps

Les Philosophes ont coutume d’appeler cette régénération des corps la séparation des Éléments ; c’est pourquoi ils disent: Retournes les Éléments, et tu trouveras ce que tu cherches. Si nous voulons régénérer un Corps nous ne le pouvons qu’au moyen des Quatre Éléments. Il faut observer que suivant l’Ordre Naturel, un Élément se convertit en un autre; nous voyons aussi comme la Nature les retourne en sens contraire comme Feu et Eau, Air et Terre: Nous devons aussi suivre ce même Ordre ; et faire ainsi l’Air par l’Air, l’Eau par l’Eau, [etc.].

(Le Vrai et Vieux Chemin de la Nature d’Hermès Trismégiste)

La Quintessence

La Quintessence est un vrai tombeau de Lumière ; Dieu l’a infusé dans toutes choses lors de la Création; mais après la chute elle s’est trouvée mélangée avec beaucoup d’impuretés ce n’est qu’au moyen de sa régénération qu’elle parvient à s’en dégager.

(Le Vrai et Vieux Chemin de la Nature d’Hermès Trismégiste)