Rester secret

Qu’il y ait encore le manteau secret couvrant le procédé alchimique, et qu’il doive encore en être ainsi, devra être accepté par tous les aspirants alchimistes. Il n’y a pas de place pour l’Avidité personnelle en Alchimie. Le but de tous les vrais Adeptes est d’aider à soulager l’humanité souffrante de sa misère physique et spirituelle.

(Frater Albertus, Manuel de l’Alchimiste)

Rien d’étranger …

Les opérations de l’Art sont des opérations qui ne résultent pas de l’addition de natures étrangères […] mais qui sont dues à la nature propre agissant sur elle-même.

(Philalèthe et Zosime le Panopolitain, in “Sur la Vertu”)

 

Nous n’ajoutons rien d’étranger sinon le soleil et la lune pour la teinture blanche et rouge qui ne sont pas étranger mais qui sont le ferment par lequel se fait l’ Œuvre.

(Geber)

Transformation des éléments

Les Éléments, enseignaient les Alchimistes, se transforment les uns en les autres, agissent les uns sur les autres, le Feu agit sur l’Eau au moyen de l’Air, sur la Terre au moyen de l’Eau ; L’Air est la nourriture du Feu, l’Eau l’aliment de la Terre ; de concert ils servent à la formation des mixtes, à la production totale de l’Univers.

(F. Jollivet Castellot, Le grand œuvre alchimique)

Tantôt une, tantôt triple, tantôt quadruple

Les Alchimistes, en parlant de la Matière de la Pierre, l’envisageaient tantôt comme une, en se rapportant à sa composition invariable, tantôt comme triple, en se rapportant aux principes qui la formaient, tantôt ils l’appelaient quadruple, remplaçant les principes par les éléments […].
Un, c’est la Matière unique universelle. Quatre les quatre éléments. Trois : Sel, Soufre, Mercure qui sont le corps, l’esprit et l’âme.

( Théories & Symboles des Alchimistes, Albert Poisson)